La SEC (Securities and Exchange Commission) a publié hier un avis concernant une action contre deux ressortissants belges coupables d'`insider trading´ sur les titres Delhaize America à l'automne 2000. Il s'agit de Jean-Jacques Degroof et Francis Degroof, les fils de Marcel Degroof qui est administrateur de Delhaize. Outre le remboursement intégral des profits réalisés - 135674 dollars -, cette opération aura coûté à ses deux auteurs des amendes pour un montant identique. Le communiqué de la SEC (1) précise que cette transaction s'est faite sans que les deux personnes n'aient `ni admis ni démenti´ les allégations de la plainte.

Confidentialité

Jean-Jacques Degroof et Francis Degroof, ont été poursuivis par le gendarme de la Bourse américaine pour avoir acheté des paquets de titres Delhaize America juste avant l'annonce le 7 septembre 2000 de l'offre publique d'échange de ces titres par la maison-mère belge, Delhaize Le Lion. Dans le détail, la SEC révèle que Jean-Jacques Degroof a acheté quelque 39300 actions Delhaize America les 5 et 6 septembre 2000 sur le New York Stock Exchange.

Le 5 septembre, son frère, Francis Degroof en achetait 25000. Soit au total, un peu plus de 900.000 dollars. A ce moment, affirme la SEC, `les deux frères avaient connaissance d'éléments d'informations n'ayant pas été portés à la connaissance du public, à propos de l'offre de rachat envisagée´. Eléments ayant été obtenus contre les principes de confidentialité observés en matière de gestion d'entreprises cotées.

Tout s'est joué très vite, puisque c'est le 6 septembre 2000 que le principe du rachat par Delhaize des 55 pc d'actions Delhaize America non détenues était étudié par la direction du groupe belge. Le 6 septembre, la décision était prise de proposer 0,35 action Delhaize pour chaque action Delhaize America. Le même jour, la direction de Delhaize America était informée des termes de l'offre. L'annonce officielle devait avoir lieu le lendemain, le 7 septembre 2000.

La SEC note aussi que l'opération a propulsé de 15 pc les actions Delhaize America, permettant aux deux frères de réaliser respectivement 85674 et 50000 dollars de bénéfices. L'enquête de la SEC a mené aux deux frères qui ont accepté la sentence du gendarme boursier américain.

Pas de réaction

A noter que les Degroof n'ont plus rien à voir avec la Banque Degroof. La famille Degroof n'est plus dans le capital de la banque depuis plusieurs années, plus ou moins au moment où Marcel Degroof a pris sa retraite fin 98. Il était impossible d'avoir une réaction hier soir de deux personnes mises en cause. Quant à Marcel Degroof, il nous a affirmé n'être `pas au courant´.

Du côté de Delhaize, on se montre totalement étranger à cette affaire. `Nous avons une politique stricte concernant le trading des administrateurs´, souligne un porte-parole.

et Patrick Van Campenhout

http://www.http://www.sec.gov/litigation/litreleases/lr17554.htm

© La Libre Belgique 2002