L'ASBL Growfunding lance lundi, avec le soutien de la Région de Bruxelles-capitale, une campagne de financement participatif afin d'aider les cafés bruxellois après un an de confinements et déconfinements ordonnés par les autorités afin d'endiguer la propagation du coronavirus. 

Elle tente avec cette initiative d'atténuer le goût amer qu'ont en bouche les établissements fermés avec un soutien financier du public ainsi qu'une nouvelle bière spécialement brassée pour eux, la "Zuur". Il s'agit d'une bière acidulée, "symbole de cette période aigre" tant pour les tenanciers que pour les clients qui ne disposent toujours pas de perspective de réouverture : un mélange de lambic et de bière blonde, provenant des brasseries bruxelloises Cantillon et En Stoemelings.


"#ZUUR, il n'y a pas de meilleure façon pour décrire la fermeture des cafés bruxellois. L'ambiance qui nous manque tellement. Les comptoirs abandonnés. Amer, fieu", selon l'association de financement participatif.

Concrètement, un café peut lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme de growfunding.be/zuur. Toute personne qui le souhaite peut donner un coup de pouce financier à son bar préféré. En échange : une Zuur et une autre récompense à choisir (biens/services). Ces récompenses proviennent d'acteurs de l'économie locale bruxelloise et sont financées directement par la Région, à hauteur de 300 000 euros.

Une vingtaine d'établissements participent déjà, dont L'Archiduc, le Monk, le Merlo, Au Daringman ou encore Les Brasseurs. Un appel aux communes et aux partenaires locaux a été lancé afin de déterminer une liste d'établissements répartis sur l'ensemble du territoire de la Région.

Tous les bénéfices seront entièrement reversés aux participants.