Quelque 27 % des directeurs d’hôtels au niveau mondial du groupe Accor (Sofitel, mercure, Novotel,...) étaient, fin 2011, des femmes. A terme, le but est d’arriver à 50 %, avec un objectif intermédiaire de 35 %. A fin 2012, les chiffres étaient de 30 % pour la Belgique, 32 % pour la France, 43 % pour l’Amérique latine et 17 % pour l’Asie.

Outre une politique de recrutement et de promotion allant dans le sens d’une plus grande mixité, Accor a lancé, pour atteindre cet objectif de parité, le "Women at Accor Generation" (Waag), un réseau international de femmes. Sa mission : lutter contre les stéréotypes.

"Les jeunes femmes sont plus nombreuses que leurs homologues masculins à la sortie des grandes écoles, pourtant elles sont moins représentées dans les postes à responsabilité au sein des entreprises", constate Sophie Stabile, directrice financière du groupe et présidente du réseau Waag. "Nous savons que les équipes mixtes sont plus innovantes et plus efficaces. Le but de Women at Accor Generation est avant tout de donner confiance aux femmes en leur potentiel, de les inciter à oser, et de les accompagner dans cette démarche."

Mentoring et formation

Lancé en décembre 2012, le Waag compte actuellement déjà 600 membres. Il espère en avoir 3000 à la fin 2015. "Ces membres peuvent être toute personne qui travaille chez Accor, que ce soit une femme ou un homme", selon Accor. "Ce sont des gens qui soutiennent le projet et participent entre autres à des groupes de réflexion qui se constituent ad hoc pour réfléchir aux questions liées à l’égalité des hommes et des femmes dans l’entreprise".

Le réseau appuie son action notamment sur le mentoring, la formation, le travail en réseau et le partage d’expériences. "Il peut s’agir de conseils pratiques du type : ‘Vous revenez de congé de maternité, voilà ce qu’il convient de faire’, ‘Vous avez un nouveau poste, je vous conseillerais de ’", raconte Accor précise : "Les mentors peuvent être des femmes ou des hommes".

Le Waag est organisé autour d’un "steering committee", chargé de déterminer les orientations de son activité et de cordonner les actions menées par région, et d’un "bureau". Les initiatives sont pensées de façon collaborative et concernée avec les régions et pilotées localement par neuf relais dans huit zones géographiques. "Chaque zone réfléchit à l’adaptation de l’objectif à sa région, ses particularités. Il est clair qu’on ne va aborder de la même façon la question de l’égalité en Amérique latine, où 43 % des directeurs d’hôtels sont des femmes, et en Asie où elles ne sont que 17 % à l’être".

Le réseau Waag entend également être une force de propositions sur les sujets concernant l’activité même d’Accor. Ainsi, un premier groupe de travail a été constitué avec pour mission de mettre en place des offres et des services novateurs qui répondent aux attentes des femmes d’affaires, clientes des hôtels Accor.