Pour le lancement du nouvel Iphone, ce détaillant n'a reçu de la part de l'opérateur que 26 appareils, dont 10 sont de l'ancienne version, à savoir des iPhone 3G (et non pas 3GS).

L'APR en question se nomme Abelsys. Son administrateur délégué, Alain Marsily, n'y va pas par quatre chemins : "Mobistar nous avait déjà fait le coup l'année dernière avec le lancement de l'iPhone 3G. Ils favorisent clairement les Mobistar Center au détriment des APR. Nous ne savons plus quoi dire à nos clients. Cette fois, c'est une question de principe car l'opérateur nous avait dit que ce problème ne se reproduirait pas."

La réponse de Mobistar est très claire, mais tend à confirmer les griefs formulés par Abelsys, selon L'Echo. "En fonction des stocks disponibles, nous avons décidé d'une stratégie. Nous avons ouvert 7 points de vente de 7h à 9h pour le lancement de l'iPhone. Nous voulions faire un geste envers nos clients. Environ 150 personnes étaient présentes à l'ouverture", a précisé la porte-parole de l'entreprise. Pas question de connaître les stocks disponibles par contre. " Si nous avons plus de livraison, nous pourrons approvisionner plus", ajoute Mobistar.

Selon L'Echo et La Libre Belgique, une autre plainte a par ailleurs été déposée par Test-Achats auprès du SPF Economie concernant l'augmentation des tarifs de la filiale de France Télécom. Les griefs de l'association de consommateurs portent essentiellement sur l'augmentation de tarifs data, particulièrement populaires auprès des possesseurs d'iPhone.