Le siège de Dexia va-t-il déménager de Bruxelles à Paris ? C'est l'hypothèse émise hier par le quotidien "De Tijd". Selon ce dernier, ce transfert devrait survenir à la faveur de la transformation du Crédit local de France, le pilier français de Dexia, en une société européenne qui chapeauterait toutes les autres entités du groupe.

Renseignements pris, Dexia mène bel et bien une réflexion sur sa structure de gestion en ce moment. Mais il ne serait pas (encore ?) question d'un déménagement à Paris, confie-t-on en coulisses chez Dexia. Par contre, le projet de constituer une société européenne (SE) est bel et bien sur la table. L'idée est de regrouper les différentes composantes actuelles du groupe sous un holding qui prendrait la forme d'une SE. C'est Pierre Richard, le président de Dexia, qui avait lancé cette idée il y a plusieurs années. Le projet était resté au frigo, nécessitant une réorganisation trop contraignante. Réorganisation qui est à présent à l'ordre du jour, d'où le retour de l'idée d'une SE. Pourquoi une telle manoeuvre ? Réduction de coûts, meilleure intégration, voire facilitation d'un rapprochement avec un autre groupe financier, évoque "De Tijd" qui voit même ce dernier en France plutôt qu'en Belgique...

Officiellement, Dexia n'a pas souhaité commenter ces informations. Sans les démentir, le bancassureur rappelle, dans un communiqué publié mercredi, que "comme pour tout groupe financier, le comité de direction et le conseil d'administration de Dexia travaillent en permanence à l'amélioration continue de son organisation et de ses processus internes". Francis Vermeiren, le président du Holding communal qui tenait son assemblée générale hier, n'a pas dit autre chose, précisant que la mission de toute direction d'entreprise était de rechercher le meilleur fonctionnement possible pour son groupe. Avec 16,3 pc du capital, le Holding communal est le deuxième actionnaire de Dexia, derrière Arcofin. Du côté du gouvernement, comment réagit-on à l'éventualité d'un exil français du groupe financier ? "Il n'y a aucune proposition concrète en ce sens de la part de Dexia", indique la porte-parole du ministre des Finances, Didier Reynders, qui précise toutefois que ce dernier "restera attentif à ce dossier, par le biais de la Commission bancaire financière et des assurances et via le Holding communal".

Sur le plan juridique, des spécialistes jugent qu'un déménagement de Bruxelles à Paris ne conduirait pas à un avantage décisif. Mais au niveau de l'image... "Dans les milieux économique et politique, avoir son quartier général à Paris signifie autre chose que s'il se trouve dans un petit pays", dit un avocat. Ah, Pâââris !