La commune détient en direct environ un million d'euros en actions Dexia et est, avec 3,26 pc, un des plus gros actionnaires du holding communal. Les communes sont en effet actionnaires de Dexia, soit directement, soit via le holding communal qui représente 16,35 pc du capital du groupe franco-belge.

Les communes s'inquiètent également du dividende. "Pour Schaerbeek, le dividende de Dexia représente 4,3 millions d'euros, sur un budget total d'environ 160 millions d'euros", indique Michel De Herde, échevin schaerbeekois du budget.

Schaerbeek va prendre un avocat spécialisé afin de prendre toutes les mesures utiles pour exiger du holding communal et de Dexia la conservation de ses intérêts, précise encore M. De Herde.

Francis Vermeiren (bourgmestre de Zaventem et prédisent du holding communal), Serge Kubla (bourgmestre de Waterloo et administrateur du holding) et Anne-Sylvie Mouzon (conseillère communale à Saint-Josse et vic-présidente du holding) "devraient remettre leur mandat en jeu", tout comme Pierre Richard et Axel Miller, le président et le patron du groupe franco-belge, estime encore l'échevin schaerbeekois.

L'avocat mandaté par Schaerbeek devrait également se pencher sur les crédits structurés offerts par Dexia à la commune. "Nous voudrions savoir pourquoi les taux sur ces crédits augmentent régulièrement", s'interroge Michel De Herde.