Après l'épisode des soupçons de délit d'initié qui lui aura coûté son poste à KPN, Dominique Leroy rebondit en rejoignant Deutsche Telekom. Elle sera responsable de la division Europe, a annoncé mardi la société allemande de télécommunications.

"Je suis très heureuse de rejoindre un groupe si prestigieux et important en Europe", a confié Dominique Leroy à La Libre.

L'ancienne CEO de Proximus travaillera depuis Bonn, en Allemagne, et sera responsable de dix pays européens pour le groupe allemand. Une activité qui représente 12 milliards d'euros de chiffre d’affaires et la responsabilité de 45.000 personnes.

"Nous sommes impatients de travailler avec Dominique Leroy. Elle a plus de 30 ans d'expérience dans l'industrie des biens de consommation et des télécommunications et connaît notre industrie comme sa poche", a souligné Timotheus Höttges, CEO de Deutsche Telekom.

Deutsche Telekom est présent dans plus de 50 pays. Avec un effectif de quelque 211.000 employés dans le monde, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 80,5 milliards d'euros au cours de l'exercice 2019, dont environ 66% hors d'Allemagne.