L'Antwerp a finalement rejoint les 23 autres équipes professionnelles dans la vente collective des droits TV à Eleven Sports pour les cinq prochaines saisons. C'est ce que la Pro League et Eleven Sports ont annoncé mercredi.

Le 'Great Old' avait refusé l'accord il y a cinq semaines, contestant la clé de répartition. L'Antwerp, qui frappe avec insistance à la porte du G5, voulait une plus grosse part du gâteau. Après des négociations discrètes ces dernières semaines, la Pro League, l'Antwerp et Eleven Sports sont finalement parvenus à un accord.

"Les droits médias de la Pro League pour la période 2020-2025 sont ainsi accordés à Eleven Sports de manière définitive, collective et exclusive", ont indiqué Eleven Sports et la Pro League dans un communiqué.

Le 12 février, l'Assemblée générale de la Pro League, qui réunit les 24 clubs professionnels belges, avait accordé les droits médias (1A, 1B, Super Women's League, Crocky Cup et Supercoupe) pour la période 2020-2025 à Eleven Sports et a conclu un accord sur la clé de répartition pour le prochain cycle. Toutefois, La Gantoise et l'Antwerp avaient marqué leur opposition, respectivement en raison du choix du détenteur des droits et du mécontentement concernant la clé de répartition.

"Le 17 février, la Pro League a pu conclure un accord avec Ivan De Witte, président La Gantoise", indique le communiqué. "Après des négociations intensives mais constructives, un accord a également été trouvé avec l'Antwerp. L'accord avec l'Antwerp ne modifie pas la définition du G5. Il met toutefois l'accent sur les ambitions et les performances sportives des clubs. De cette manière, les clubs du K11 qui se qualifient pour les playoffs 1 seront davantage récompensés financièrement."