Entreprises & Start-up Selon le tribunal de première instance de Bruxelles, Electrabel a construit neuf éoliennes sans permis valable le long de l’E40.

Que va-t-il advenir des neuf éoliennes wallonnes de Greensky, un projet porté par Engie Electrabel (50 %), Infrabel (10 %), Saint-Trond (23 %), ainsi que l’intercommunale bruxelloise pour l’électricité (IBE, 17 %) ?

Situées le long de l’autoroute E40 entre Liège et Bruxelles, ces neuf éoliennes sont au cœur d’un imbroglio juridique depuis le 6 décembre dernier. En effet, à la suite d’un recours introduit par des riverains, le tribunal de première instance de Bruxelles a jugé que ces neuf éoliennes ne disposaient pas des permis nécessaires. Depuis le prononcé du jugement, elles fonctionnent donc sans permis valables.

(...)