Le prestataire de services RH Securex donne ses conseils aux employeurs pour gérer l'Euro de football qui débute ce 11 juin, c'est-à-dire comment permettre aux salariés en télétravail de concilier leurs tâches avec les matchs qui les intéressent. Les premières rencontres des Diables Rouges auront par exemple lieu après 18 heures ou le samedi. D'autres équipes pourront elles commencer à jouer à partir de 15h.

Pour Securex, deux options se présentent aux employeurs pour gérer cette situation. Tout d'abord, autoriser les travailleurs à ne pas travailler pendant la durée du match (et de ses éventuelles prolongations), à condition qu'ils restent joignables et qu'ils rattrapent le temps non travaillé le jour même. Puisque le télétravail permet une plus grande flexibilité, les horaires de base n'ont pas à être modifiés.

Poser un congé ? 

L'autre solution est d'autoriser les amateurs de football à regarder les matchs... Mais à poser une demi-journée de congé pour le faire.

Jeux olympiques, Tour de France, Roland Garros... Les grands événements sportifs sont nombreux, surtout en raison du retard accumulé ces derniers mois avec la pandémie de Covid-19. Ainsi, Securex conseille aux entreprises de mettre en place une politique de télétravail claire, dès le départ.