En juin dernier, 670 entreprises au total ont été déclarées en faillite en Belgique, selon les données de l'Office belge de statistiques du SPF Economie. Les faillites enregistrées en juin ont entraîné 2.668 pertes d'emploi: 1.277 emplois à temps plein, 1.144 à temps partiel et 247 employeurs salariés.

Les secteurs avec le plus grand nombre de faillites en juin sont le transport (220), l'horeca 160), le commerce (141) et la construction (122).

Au niveau régional on constate 365 faillites en Flandre, 167 en Wallonie et 138 à Bruxelles.

Un certain retard existe entre la cessation de l'activité économique et la déclaration de faillite par le tribunal de commerce. L'impact au niveau économique n'est dès lors visible dans les chiffres qu'après un certain délai, précise Statbel.

En outre, en raison de la crise Covid-19, de nombreux tribunaux et greffiers d'entreprise ont travaillé avec une capacité réduite et ont limité leurs activités jusqu'au 18 mai, ajoute encore l'Office soulignant en outre le gel des procédures de faillite devant les tribunaux.

Le fournisseur d'informations commerciales Graydon avait annoncé, lui, début juillet que 757 entreprises avaient été déclarées en faillite en juin, soit plus du double que le mois précédent.