Apple lance sa plateforme de musique en streaming dans 52 nouveaux pays.

Apple a réalisé mardi sa plus importante extension de services à des nouveaux marchés depuis 10 ans - Apple Music est désormais disponible dans 167 pays - signe que le géant des technologies continue de mettre l'accent sur la diversification de ses revenus. Le périmètre de l'App Store (son magasin d'applications mobiles), d'Apple Arcade (jeux vidéo), d'Apple Podcasts et d'iCloud (stockage dématérialisé), passe ainsi de 155 à 175 marchés, d'après un communiqué.

Les ajouts concernent principalement l'Afrique. Apple Music arrive au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Maroc, en République Démocratique du Congo, au Rwanda et dans 20 autres pays du continent.

Cette opération doit permettre de renforcer la présence mondiale de la deuxième plateforme de musique en streaming, qui comptait environ 60 millions d'abonnés en juin dernier, selon une interview d'un vice-président du groupe au site spécialisé Numerama.

Spotify, disponible dans moins de marchés, recensait 124 millions d'abonnés fin 2019, d'après la société suédoise, leader du secteur.