Le groupe international d'audit EY s'apprête à créer à Bruxelles ne nouvelle entité juridique chapeautant ses filiales dans l'Union européenne et leurs 3.500 associés, rapportent mardi L'Echo et De Tijd.

La société pivot européenne du groupe international d'audit et de conseil EY quitte Londres pour s'établir à Bruxelles. L'Institut des réviseurs d'entreprises (IRE) a reçu en effet une demande d'agrément de la part d'EY pour une nouvelle entité juridique chapeautant les sociétés EY dans l'UE.

Cette décision fait suite à la perspective de plus en plus probable d'un "hard Brexit" (Brexit sans accord). EY doit posséder une licence d'audit dans un État membre pour pouvoir diriger et contrôler ses différentes sociétés d'audit dans les autres pays. La coupole européenne actuelle, EU Europe LLP, opère sur la base d'une licence d'audit britannique. Si le Royaume-Uni sort de l'Union européenne, EY doit demander un tel agrément dans un autre pays de l'UE.

Après une analyse approfondie, le groupe a choisi Bruxelles.