Une activité en développement, c'est autant d'engagements de collaborateurs. Cette étape, même si elle est positive, ne doit pas se faire à la légère. Des experts peuvent faciliter la tâche.

Lorsque l'entrepreneur se met en quête d'un nouveau collaborateur, la tâche se révèle parfois ardue et chronophage. C'est la raison pour laquelle un expert en recrutement peut s'avérer extrêmement précieux dans la sélection du (des) candidat(s) ! Une des missions de l'expert est d'également renseigner l'entrepreneur sur les aides à l’embauche.

Un p'tit essai ?

La période d’essai qui permettait, en début de contrat, à l’employeur et au travailleur d’évaluer la nouvelle collaboration a été supprimée en 2014. Cette suppression a été tempérée par la diminution, en 2018, des délais de préavis si un licenciement intervient au cours des 4 premiers mois de l’occupation. Un test préalable à l’embauche, reste néanmoins encore envisageable. Il n'est pas rémunéré, a une durée limitée et ne peut pas générer un profit pour l’entreprise.

L’intérim d’insertion permet de tester plusieurs travailleurs intérimaires pour trouver la perle rare. Le nombre de tests, pour un poste et la durée de l’occupation, sont toutefois limités.

Le contrat de travail

Pour choisir le contrat de travail le plus adapté, il faut penser, à la fois, au travail à réaliser et à la durée nécessaire pour effectuer ce travail.

Un contrat de travail peut être conclu pour une durée déterminée, un travail nettement défini ou une durée indéterminée. Les deux premiers types de contrat se termine automatiquement à l'échéance convenue. Pour mettre un terme à un contrat à durée indéterminée, un délai de préavis est nécessaire.

Notons qu'il est possible d'occuper un travailleur à temps plein ou à temps partiel. Dans le second cas, il existe des limites concernant la durée du temps de travail. Le contrat de travail devra reprendre les modalités essentielles de l’occupation (fonction, temps de travail, lieu de travail, rémunération…).

L e groupement d'employeurs est une solution à l'embauche lorsqu'il n'y a pas assez de travail pour rentabiliser l’engagement d’un travailleur. Plusieurs employeurs engagent un collaborateur unique qui va réaliser des prestations pour chacun d’eux.