Le géant de l'énergie a vendu 10 % de l'entreprise, passant à environ 30 % du capital, pour environ 248 millions d'euros.

Engie pourrait ensuite descendre à "potentiellement environ 20 %" en cas d'exercice d'une obligation échangeable, indique GTT dans un communiqué.

Engie avait l'an dernier annoncé une "revue stratégique" de sa participation dans GTT, dont il détenait alors 40,4 %. Cela pouvait déboucher sur une vente totale ou partielle de cette participation, avait précisé le groupe.

L'ex-GDF-Suez a récemment confirmé qu'il souhaitait se concentrer sur certaines activités comme les renouvelables et les infrastructures. Sur la période 2021-2023, Engie vise au total 9 à 10 milliards d'euros de cessions.

GTT, qui conçoit des systèmes de confinement pour le transport maritime et le stockage du gaz naturel liquéfié (GNL), avait vu son chiffre d'affaires progresser de 37,5 %, à 396 millions d'euros l'an dernier.