Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité à haute tension Elia va solliciter des start-ups du monde entier afin de trouver des solutions innovantes en matière d'éolien offshore. A cet effet, il a lancé la 5ème édition de son "Open Innovation Challenge", a annoncé l'entreprise. Le gagnant remportera 20 000 euros, bénéficiera d'un accompagnement et aura la possibilité de mettre en place son projet au sein du groupe Elia, qui regroupe également le gestionnaire du nord-est de l'Allemagne 50Hertz. 

Le but du concours est de mettre en contact le secteur et l'écosystème plus étendu des start-ups et des petites et moyennes entreprises (PME) afin de stimuler l'innovation et d'accélérer vers un objectif commun : une transition énergétique réussie qui contribue à un monde neutre en carbone, explique le groupe Elia. Cela alors que le Green Deal européen s'est fixé pour ambition d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, relève-t-il.

Entre 10 et 15 projets retenus

Etant donné l'énorme demande en électricité devant être couverte par le renouvelable, l'Europe devra étendre son potentiel éolien encore plus loin des côtes, situe l'entreprise. Selon elle, la gestion du réseau offshore représentera dès lors de nombreux défis mais aussi beaucoup d'opportunités d'innovation.

Les start-ups et PME qui souhaitent participer à "l'Open Innovation Challenge" ont deux mois pour ce faire. Fin mars, 10 à 15 idées proposées seront retenues. Les candidats se verront attribuer un expert et un mentor afin d'affiner leur projet. Enfin, cinq d'entre elles seront sélectionnées pour la finale le 17 juin, à Berlin, où elles pourront exposer leur solution à un jury d'experts.

L'an dernier, l'Open Innovation Challenge s'était axé sur les solutions numériques permettant d'améliorer la sécurité du réseau et de la gestion des données. Quatre-vingt-deux entreprises y avaient participé et la start-up portugaise lauréate fait désormais équipe avec le groupe Elia pour mettre en place son projet au sein de l'entreprise.