EVS, un des principaux fournisseurs de technologie vidéo en direct pour la diffusion et les nouvelles productions média, annonce aujourd'hui l'acquisition d'Axon, le spécialiste des infrastructures médias. 
Grâce à ses centres de développement aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, et avec plus de 80 collaborateurs, Axon a développé une présence au niveau international sur le marché des infrastructures médias en direct, y compris les cars de régie et les centres de données. La société Axon possède aussi un portefeuille de produits, qui viendra enrichir l’offre actuelle d’EVS, tient à faire savoir la société liégeoise. Qui poursuit : " Au début de 2020, EVS a dévoilé le programme PLAYForward, une stratégie de croissance globale de l'entreprise qui a souligné l'importance de développer une offre plus large d'infrastructures IP modulaires et flexibles. Grâce à l'intégration du portefeuille de produits d'Axon, EVS offrira à ses clients l'infrastructure de production en direct la plus complète du marché, pour une gestion optimisée des ressources, une plus grande évolutivité et un déploiement plus rapide sur plusieurs sites lors des opérations en direct à distance", estime la société.
Cet accord permet également à EVS de continuer à étendre son empreinte globale et sa présence internationale, ce qui permettra à de nouveaux clients de bénéficier de l'expertise et de la technologie d'Axon. En outre, EVS tirera parti du large réseau de distribution d'Axon pour étendre la portée de son portefeuille de produits de pointe. "Nous sommes particulièrement enthousiastes face aux perspectives que cette acquisition nous apportera, ainsi qu’à nos clients, au cours des mois et des années à venir", a déclaré Serge Van Herck, CEO d'EVS.

La marque Axon sera absorbée par EVS au cours des prochaines semaines et son portefeuille de produits sera intégré dans l'offre globale de solutions EVS. L'objectif est d’intégrer tous les collaborateurs d'Axon et d'investir davantage dans leur technologie et leur expertise du marché. Axon a généré 17,5 millions d'euros de chiffre d’affaire en 2019. La valeur de l'acquisition est établie à 10,5 millions d'euros, auquel s’ajoute un earn-out maximum de 2,5 millions d'euros. L'acquisition sera payée en cash et par endettement.