Une bonne nouvelle dans la grisaille belge : les travaux avancent plus vite que prévu à l’aéroport de Bruxelles-National. D’après nos informations, le hall de départ, lourdement endommagé par les attentats du 22 mars, pourrait ainsi rouvrir aux passagers dès lundi prochain.

Certaines compagnies opérant à l’aéroport ont ainsi inscrit cette date du 2 mai comme reprise des opérations via ce hall de départ. "Nous ne pouvons pas confirmer cette date", nuance toutefois Florence Muls, porte-parole de Brussels Airport. "Mais nous sommes en passe d’être prêts pour une reprise des opérations."

En fait, l’aéroport attend différents feux verts dont celui, notamment, de la police et de la DGTA, la direction générale du transport aérien pour rouvrir. Brussels Airport a également prévu des visites à huis clos du lieu par les familles des victimes des attentats avant une reprise des opérations.

Un contrôle des bagages avant l’entrée

Du côté des compagnies, on fait déjà les premiers comptes. D’après nos informations, Brussels Airlines aurait perdu près de 100 000 passagers par rapport à l’année dernière sur la période allant du 22 au 30 mars.

Si le hall des départs s’apprête à rouvrir, les passagers doivent toutefois s’attendre à plusieurs changements par rapport à la période d’avant attentats. Il faudra ainsi se rendre dans un bâtiment préfabriqué pour faire contrôler ses bagages avant l’entrée dans le hall des départs. Les passagers se rendant en train à l’aéroport devront également passer par les ascenseurs des parkings pour rejoindre le terminal. L’endroit appelé "diamant", avec ses escalators menant de la gare au hall de départ, restera inaccessible. Tout comme l’ancien terminal, où la première bombe a explosé. L’aéroport ne sera ainsi pas encore opérationnel à 100 %. Il faudra attendre fin juin pour que ce soit le cas.

En tout, une centaine de comptoirs seront accessibles sur les 188 habituels. Notons aussi que le dispositif temporaire fonctionnera en parallèle avec le hall des départs.

La pharmacie et différents magasins touchés par les attentats seront rouverts. Le café Starbucks, complètement détruit par la deuxième bombe, va être reconstruit au même endroit avec un "nouveau look". Le "Candy Store" va, lui, déménager près du restaurant Exki.