Rude journée pour Exmar sur les marchés.
  • A 10h30, le titre s'effondrait de plus de 35% (2.5250 euros) à Bruxelles ce vendredi.

Outre la situation conjoncturelle dont pâtit la société spécialisée dans l'industrie maritime, ces mauvais résultats interviennent au lendemain des déclarations du groupe argentin YPF, le plus gros client d'Exmar, qui affirme dans un rapport ne pas être en mesure de s'acquitter ce qu'il doit à l'entreprise anversoise.