Maxime Binet recevait ce mardi dans "Il faut qu'on parle" Fabian Hermans, l'administrateur de la Fédération Horeca de Bruxelles. Après avoir évoqué le Comité de concertation de ce jour, Fabian Hermans est revenu plus longuement sur les difficultés que traverse l'Horeca depuis le début de la crise sanitaire.

Il a fait part de son agacement face aux décisions des autorités belges. Il reproche "un manque de cohérence et la cacophonie des partis politiques". Quel avenir pour l'Horeca en temps de pandémie ? Fabian Hermans estime qu'il faut tirer des leçons du coronavirus pour ne pas que la situation se reproduise. "A Bruxelles, l'Horeca emploie plus de 30.000 personnes, je ne comprends pas qu'on nous les délaisse comme ça". 

Un extrait à voir en vidéo ci-dessus.