Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg compte bien concurrencer directement le leader des montres connectées sur le marché, d'après le média américain The Information. La montre, destinée à être une concurrente directe de celles de Samsung, Huawei, Fitbit (racheté par Google) mais surtout de l'Apple Watch, sera orientée sur les services de messagerie.

Les parts de marché de l'Apple ont encore augmenté au premier semestre 2020, passant de 43,2 % à 51,4 %, d'après le cabinet de conseil Counterpoint. L'Apple Watch représente donc aujourd'hui plus d'une vente sur deux. 

De son côté, l'objet connecté de Facebook permettra aux utilisateurs d'envoyer des messages en utilisant les services de Facebook, et offrira également des fonctions de santé et de remise en forme. La smartwatch devrait fonctionner à partir d’une déclinaison d’Android, le système d’exploitation de Google, sans que l’on sache si l’entreprise travaille sur sa propre surcouche logicielle.

Après Portal et les casques VR

L'incursion prévue de Facebook dans ce segment de marché permettrait à l'entreprise américaine de se rapprocher de son objectif de contrôler les plateformes informatiques de demain, après les smartphones.

Ces dernières années, le réseau social s'est étendu à la vente de matériel informatique grand public, en introduisant les casques de réalité virtuelle Oculus. L'entreprise avait aussi lancé Portal, un écran intelligent de visioconférence, ou un projet de lunettes connectées avec Ray-Ban.