Le groupe américain de messagerie et de colis FedEx a annoncé mardi l'annulation d'une commande de 10 avions cargo A380 du constructeur européen Airbus pour les remplacer par 15 avions B777 cargo de Boeing.

Il s'agit de la première annulation décidée par un client du futur A380 d'Airbus, dont le lancement a pris du retard en raison de problèmes à répétition au niveau de sa production. FedEx devait être l'une des premières compagnies a recevoir ce nouvel avion.

"La décision d'acheter des B777 a été prise après qu'Airbus ait annoncé des retards significatifs dans la livraison d'A380", a indiqué FedEx dans un communiqué, ajoutant avoir "notifié à Airbus l'annulation d'une commande de 10 A380-800F", la version cargo de cet appareil.

Airbus a exprimé à Paris ses "regrets" concernant la décision de FedEx mais a indiqué garder confiance dans cette version de son appareil.

Boeing s'est pour sa part dit "impatient de travailler avec FedEx et d'ouvrir un nouveau chapitre dans nos relations", dans un communiqué. Début octobre, Airbus avait annoncé à tous ses clients un nouveau retard, le troisième, dans le calendrier de livraisons de son avion avion géant A380, soit un décalage du programme de près de deux ans comparé au plan initial. FedEx, qui attendait initialement les premières livraisons de cet appareil en août 2008, avait déjà reçu un avis de report en 2005, ce qui avait à l'époque repoussé les livraisons à 2009. Outre la commande ferme de 15 appareils B777 auprès de Boeing, FedEx a placé une option pour l'achat de 15 autres appareils de la même famille de l'avionneur américain.

Boeing doit livrer 4 B777 au cours de l'année 2009, 8 en 2010 et les 3 restants en 2011, a précisé Fedex.

"La demande globale en avions cargo et ses services associés continue de croître rapidement et FedEx a déjà fait des investissements notables dans ce domaine pour répondre à cette demande. Il était donc nécessaire et prudent pour nous d'acquérir des Boeing 777 cargo", a commenté FedEx.

A la Bourse de New York, l'action Boeing prenait 3,75% à 83,50 dollars vers 17H00 GMT.