Le chiffre d'affaires annuel pour 2020 du constructeur a reculé de 8,1 % à 3,46 milliards d'euros, légèrement au-dessus de l'objectif qu'il s'était fixé en novembre. Ce chiffre est également supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 3,45 milliards, selon le consensus du fournisseur d'informations financières Factset.

Ferrari a cherché ces dernières années à accroître progressivement sa production, tout en ayant à cœur de conserver la notion d'exclusivité. En 2010, il n'avait vendu par exemple que 6.573 véhicules.

Sept semaines d'arrêt

Mais la pandémie de coronavirus a contraint la prestigieuse marque au cheval cabré à suspendre sa production pendant sept semaines en 2020. L'Europe-Moyen-Orient-Afrique est resté le principal marché de Ferrari en 2020, avec 4.818 véhicules livrés sur l'année, soit une baisse de 2 %. Les livraisons ont plongé de 20 % sur le continent américain et de 45 % en région Chine-Hong Kong-Taïwan.

En 2021, Ferrari compte porter ses recettes à 4,3 milliards d'euros, à condition que ses activités de production ne soient pas de nouveau affectées par de nouvelles mesures de confinement.