Les actionnaires de l'entreprise américaine Medidata ont donné leur feu vert à son rachat par l'éditeur de logiciels Dassault Systèmes, pour un montant de 5,8 milliards de dollars, ont annoncé lundi les deux groupes dans un communiqué.

L'assemblée générale des actionnaires de Medidata, qui s'est réunie vendredi, a approuvé cette opération à une large majorité.

"78% du nombre total des actions ordinaires de Medidata et 99% des actions présentes ou représentées ont voté en faveur de l'opération", qui avait été recommandée par le conseil d'administration de l'entreprise, est-il précisé dans le communiqué commun.

Annoncée le 12 juin dernier pour un montant de 92,25 dollars par action, il s'agit de la plus grosse acquisition de Dassault Systèmes à ce jour.

Approbation nécessaire

Medidata est un expert des logiciels et suivis cliniques pour l'industrie pharmaceutique, qui doit permettre au groupe français d'étendre fortement son emprise sur ce segment.

L'entreprise américaine affichait un chiffre d'affaire 2018 de 636 millions de dollars et compte 2800 employés, avec des revenus majoritairement concentrés (à 75%) aux Etats-Unis. Sa technologie a été employée pour le développement de treize des quinze médicaments les plus vendus en 2018.

La finalisation de l'acquisition est prévue avant la fin du quatrième trimestre 2019. Elle reste toutefois soumise à l'approbation de l'administration américaine, Medidata étant considérée comme une société sensible pour les intérêts nationaux américains.