Le conseil d'administration de l'aéroport de Bruxelles (Brussels Airport) a donné, jeudi, son feu vert pour la création d'un terminal destiné aux compagnies aériennes à bas prix. Les détails de l'opération seront divulgués ce vendredi lors d'une conférence de presse, selon un communiqué de l'aéroport.

Cette annonce intervient alors que la part des compagnies low cost dans le total du trafic aérien augmente constamment. L'administrateur délégué de Brussels Airport, Wilfried Van Assche, rêve d'une sorte de deuxième aéroport, commercialisé sous une marque propre, écrivaient, jeudi, les journaux "De Standaard", "Het Nieuwsblad" et "Het Volk" qui avançaient des coûts liés au projet.

Ainsi, 20 millions d'euros pourraient être investis dans un premier temps dans la construction d'une jetée avec six portes d'embarquement et douze bureaux d'enregistrement des bagages. Une extension du terminal (à 15 portes d'embarquement) serait également envisagée. Cette deuxième phase pourrait porter le coût total du projet à 45 millions d'euros. Toutes les compagnies ne seraient pas les bienvenues, selon les quotidiens. (Belga)