Le directeur général de GameStop, George Sherman, va quitter la chaîne de magasins de jeux vidéo, a annoncé l'entreprise lundi, quelques mois après une folle envolée du titre en Bourse sur fond de transition numérique de l'entreprise.

Le départ du dirigeant, qui a fêté en avril sa deuxième année en tant que directeur général, aura lieu au 31 juillet prochain, "ou plus tôt si un successeur est nommé" d'ici là, indique GameStop dans un communiqué.

Après cette annonce, son titre s'envolait de près de 9 % dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse de New York.

George Sherman "a pris des mesures décisives pour stabiliser notre activité durant des temps difficiles", commente Ryan Cohen, le futur président du conseil d'administration de GameStop et cofondateur du populaire site de ventes de produits pour animaux domestiques Chewy.

Depuis son arrivée au conseil d'administration en janvier, ce dernier a souhaité nettement accélérer la transition numérique de l'entreprise, au détriment de la présence de boutiques en dur.

La nomination de M. Cohen avait été l'une des raisons de l'envolée folle du titre GameStop à Wall Street en début d'année.

Cette frénésie boursière avait notamment été soutenue par une armée de boursicoteurs, adeptes des réseaux sociaux et du site Reddit, qui s'étaient ligués contre de grands fonds d'investissement ayant misé sur l'effondrement boursier de l'enseigne de jeux vidéo pour réaliser des bébéfices.

Fin mars, GameStop avait dévoilé des revenus trimestriels inférieurs aux attentes, mais s'est voulu optimiste pour la suite grâce à l'essor des ventes en ligne.