Le gestionnaire du réseau gazier belge Fluxys et Qatar Terminal Limited (QTL), une filiale de Qatar Petroleum, ont signé lundi un contrat de services à long terme de gaz naturel liquéfié (GNL) pour le terminal de Zeebrugge, ont-ils annoncé. 

Ce contrat voit QTL souscrire à des slots de déchargement au terminal GNL une fois les contrats de déchargement à long terme actuels arrivés à échéance, et ce jusqu'en 2044. Il représente une valeur estimée à un milliard d'euros, indique-t-on chez Fluxys.

"Nous sommes très heureux de signer aujourd'hui ce contrat historique afin de prolonger et renforcer notre partenariat à long terme avec Fluxys pour les décennies à venir. Nous sommes convaincus que ce contrat continuera à soutenir nos clients en Belgique et en Europe en général, en leur donnant accès à un approvisionnement en GNL fiable en provenance du Qatar et en leur permettant d'en maximiser l'utilisation", souligne Saad Sherida Al-Kaabi, ministre d'État à l'Énergie du Qatar et président et CEO de Qatar Petroleum, cité dans un communiqué.

"Ce jour marque une étape importante pour Fluxys Belgium. Ce contrat permet de poursuivre notre coopération de longue date avec des partenaires qataris, d'assurer une activité à long terme au Terminal GNL de Zeebrugge et de renforcer la position de ce dernier en tant que porte d'entrée polyvalente du GNL en Europe, qui offre à ses clients une flexibilité optimale de destinations", se réjouit pour sa part le CEO et président du Comité de direction de Fluxys Belgium, Pascal De Buck.

Présente lors de la signature, la ministre fédérale de l'Energie Marie Christine Marghem se dit quant à elle "ravie" de la "coopération étroite et fructueuse" entre la Belgique et le Qatar alors que ce dernier fournit environ 15% de la consommation de gaz de la Belgique.