Le groupe FNG en difficultés, maison-mère notamment de l'enseigne Brantano, a finalement obtenu un moratoire sur le paiement de sa dette jusqu'à la fin de l'année, a-t-il annoncé jeudi. Fin juin, les créanciers obligataires du groupe s'étaient réunis en assemblées pour approuver ce report mais si trois assemblées avaient pu se prononcer valablement, une quatrième, relative à un emprunt d'une valeur nominale de 45 millions d'euros, n'avait pu le faire, faute de quorum suffisant. Elle a donc été reconvoquée ce jeudi. Et elle a, à son tour, donné son feu vert.

"Cela signifie que toutes les assemblées des obligataires ont approuvé l'ordre du jour et qu'il y a un moratoire (standstill) relatif au paiement des intérêts et du principal des obligations en circulation jusqu'au 31 décembre 2020", souligne FNG dans un communiqué.