Cette année, la fédération s’était mise en quête d’un concept susceptible de faire face à la crise du coronavirus de manière innovante et flexible. Et elle l’a trouvée chez Foodmaker avec son concept de boutique en ligne.

Un changement de concept en deux semaines seulement

Les treize restaurants de Foodmaker ont dû fermer à cause du Covid-19. Au plus fort de la crise, la production était d’à peine 10 %. Pour survire, l’entreprise a décidé de changer de cap. Un changement effectué en deux semaines seulement et avec une équipe réduite.

Elle est passée d’une chaîne de restaurants purement physiques à une boutique en ligne. L'entreprise propose désormais des Vedge Bags, des plats cuisinés pour les entreprises ou la famille et des boîtes à repas, dont Back-on-Track, une cure de santé de deux semaines comprenant uniquement des plats sains de Foodmaker pour le petit déjeuner, le déjeuner, le dîner et le souper.

Pour Lieven Vanlommel, le fondateur de Foodmaker, il a fallu se réinventer. "L’idée de la commande et de la livraison en ligne trottait dans ma tête depuis des années, mais en raison de la croissance constante de l’entreprise, nous n’avions pas le temps de nous y intéresser. C’est le côté positif de cette crise. Avec une petite équipe, nous avons commencé à travailler de manière très ciblée. Deux semaines plus tard, nous livrions nos Vedge Bags chez des particuliers dans toute la Belgique” explique-t-il dans un communiqué de presse.

Pourquoi avoir choisi Foodmaker cette année ?

Le lauréat a été désigné sur la base de cinq critères : rapidité, innovation, évolutivité et faisabilité, impact commercial à long et court terme et impact sociétal. Pour Gino Van Ossel, membre du jury Comeos et professeur de commerce de détail et de marketing à la Vlerick Business School , " Foodmaker a répondu à tous les critères : ils sont non seulement rapides et innovants, mais ont aussi surfé sur la crise du coronavirus pour se réinventer. Ils ont le potentiel de changer la donne, même après la pandémie. Ils ont également réussi à doubler le rendement par travailleur pendant la crise et prévoient de s’étendre dans toute l’Europe" explique-t-il.

Pour Lieven Vanlommel, c’est la concrétisation “d’un travail acharné dans des circonstances difficiles” admet-il. Le fondateur de Foodmaker ne compte pas s'arrêter là puisque la chaîne s'est également orientée vers le textile. Elle lancera le 10 décembre la nouvelle marque lifestyle FDMKR, des vêtements de loisirs sportifs, conçus par les anciennes athlètes Elodie Ouédraogo et Olivia Borlée