Le groupe automobile américain Ford Motor va arrêter la production de la Ford Focus à Saarlouis, en Allemagne, pendant un mois complet en raison d'une pénurie de puces électroniques. D'autres entreprises ont également dû interrompre temporairement leur production en raison d'une pénurie de puces pour les voitures. L'usine Ford de Saarlouis, dans l'ouest de l'Allemagne, emploie environ 5 000 personnes. À partir de lundi, la production s'arrêtera pour un mois. Auparavant, Ford avait déjà dû fermer une usine aux États-Unis en raison d'une pénurie de semi-conducteurs. D'autres constructeurs automobiles comme Honda, Toyota, Volkswagen, Audi et Daimler sont confrontés aux mêmes problèmes.

La demande de puces pour les smartphones, les ordinateurs portables et les ordinateurs de jeux, notamment, a fortement augmenté pendant la crise sanitaire, de nombreuses personnes devant s'occuper chez elles. Les fabricants de puces ont du mal à en livrer suffisamment au secteur automobile. En outre, les problèmes de distribution sont aggravés par les mesures de confinement.