Alors que le traitement des demandes d'indemnisation et les paiements relatifs à l'accord Fortis se poursuivent, quelque 230.000 plaintes sur les 290.000 déposées environ ont reçu une indemnisation partielle pour un montant total avoisinant 809 millions d'euros, indique vendredi le groupe Ageas, héritier de Fortis Holding, dans ses résultats trimestriels.

Un versement supplémentaire d'un montant de 162 millions d'euros a ainsi été effectué en octobre, selon Ageas.

En 2018, environ 290.000 anciens actionnaires lésés de Fortis s'étaient manifestés auprès d'Ageas pour obtenir une compensation pour le démantèlement du bancassureur en 2008. Un méga accord avait alors été conclu avec plusieurs associations d'investisseurs pour un montant total de 1,3 milliard d'euros.