BNP Paribas Fortis, le nouveau nom de Fortis Banque, devrait avoir récupéré d'ici le 15 juillet un tiers des 10 milliards d'euros d'épargne qui ont "fui" la banque depuis le début de ses déboires, mi-2008, indique mercredi la presse économique.

L'objectif de la banque est de récupérer à plus long terme au minimum la totalité de cette somme, que certains clients avaient jugé bon de transférer sous des cieux plus cléments.

L'arrimage à BNP Paribas semble rassurer une proportion croissante de la clientèle. Aucune guerre des taux n'est à l'ordre du jour.