En 2010, son salaire sera rehaussé à 600.000 euros, rapporte De Tijd sur son site internet en évoquant ce point inscrit à l'agenda de l'assemblée générale qui se déroulera à Utrecht le mois prochain.

Ce salaire de 500.000 euros est inférieur à celui de ses prédécesseurs dont M. De Boeck qui gagnait 800.000 euros. Jean-Paul Votron a été payé 1,3 million d'euros en 2008. Ces différents montants sont difficilement comparables. En effet, il faut aussi tenir compte de l'ensemble du paquet salarial à côté du salaire proprement dit.

Ainsi, un bonus annuel est prévu à côté du salaire. Si M. De Smet atteint tous ses objectifs, il recevra un bonus annuel équivalent à 50% de son salaire annuel. Si les objectifs sont pulvérisés, alors, le bonus pourra même atteindre 100% du salaire annuel.