Ce jeudi, FrieslandCampina annonce son intention de restructurer ses activités d'emballage de fromages et de fermer son site Yoko Cheese à Genk, dans le Limbourg. La coopérative néerlandaise de produits laitiers signale dans un communiqué que 211 emplois sont menacés. Les employés concernés par la fermeture, envisagée pour décembre 2021, ont été informés de la décision, ajoute FrieslandCampina. Le processus d'information et de consultation, prévu par la loi Renault qui régit les restructurations d'entreprises, est désormais lancé.

Fermeture pour cause de sous-utilisation

La coopérative néerlandaise justifie son intention de fermer Yoko Cheese en raison de "la sous-utilisation actuelle du réseau d'emballage de fromage, de l'optimisation du portefeuille et des synergies résultant de la concentration des activités d'emballage de fromage à Wolvega et à Leerdam", aux Pays-Bas. "Ces projets s'inscrivent dans le cadre de l'accélération de la stratégie 'Our Purpose, Our Plan', annoncée le 10 novembre dernier, et contribueront à une réduction structurelle de la surcapacité ainsi qu'à la concrétisation des économies annoncées", détaille encore l'entreprise. Celle-ci affirme qu'elle "assurera l'accompagnement nécessaire" des travailleurs licenciés "dans la recherche d'un nouvel emploi".