Diversité. Présent en Belgique depuis près de 50 ans, G4S y occupe quelque 6 000 personnes, pour 675 000 dans le monde. Chaque année, le groupe engage quelque 400 à 1 000 collaborateurs. Des femmes notamment. "Nous avons du mal à en recruter", explique Martine Daenen, director training school&audit chez G4S. "Essentiellement parce que les femmes pensent souvent que le secteur n’offre que des postes typiquement masculins. C’est une erreur. Les métiers sont très variés. De plus, il n’y a pas de culture macho chez nous. Le travail en équipes mixtes est même souhaité car on constate que celles-ci fonctionnent mieux." Si le groupe recrute des femmes, c’est aussi pour répondre à la demande des clients. "Dans les aéroports par exemple, nous avons besoin de femmes pour fouiller les passagers aux contrôles pour la simple raison qu’une femme ne peut être fouillée que par une autre femme !"

Pour attirer ces candidates potentielles, le groupe a récemment organisé son premier "Lady Security Jobday". "Plus de 500 femmes sont venues !" So.B.