Le groupe Jaguar Land Rover expérimente un système qui récompense les conducteurs civiques.

Bien sûr, le système n’existe encore qu’à l’état de projet. Mais un projet qui est toutefois déjà bien avancé puisqu’il est en test, actuellement, en Irlande, sur une flotte de Jaguar F-Pace et de Range Rover Velar.

Cela fait un moment déjà que les constructeurs vantent les mérites des automobiles connectées. Parfois, il nous est arrivé de douter un peu de leur utilité réelle car cette connectivité permanente peut, au contraire, être la source de pas mal de distractions au volant. Mais l’application mise à l’essai par JLR pourrait manifestement constituer un plus avéré pour la sécurité… tout en mettant un peu de beurre dans les épinards des conducteurs soucieux et respectueux de la sécurité des autres usagers de la route.

De quoi s’agit-il exactement ? Le principe tourne autour d’une collecte de données. Le groupe britannique a créé ce qu’il appelle un "smart wallet" (ou portefeuille intelligent) pour que les personnes qui prennent le temps de notifier la présence de nids-de-poule, de dangers sur la route ou encore de l’état du trafic puissent être rémunérées en "cryptomonnaie". Ces propriétaires de véhicules Jaguar ou Land Rover pourront ensuite théoriquement, se servir de cet "argent" pour régler certains péages, payer des recharges de véhicules électrifiés, des frais de stationnement ou encore une pause-café sur l’autoroute. JLR espère que ce genre de dispositif permettra à l’avenir de fluidifier le trafic, de réduire les accidents et de diminuer, par la même occasion, la pollution engendrée par les ralentissements et les relances.

Si le dispositif est mis un jour en fonction chez nous, on imagine, vu l’état du réseau belge, que certains propriétaires de Jaguar ou de Land Rover vont se faire un vrai petit pactole…