Le géant russe Gazprom a annoncé lundi un bénéfice net divisé par 25 au premier semestre sur un an, lié à la crise mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19 et aux prix du gaz historiquement bas.

Selon les résultats publiés lundi, le groupe contrôlé par l'Etat russe a enregistré un bénéfice net de 32,9 milliards de roubles au premier semestre 2020 (375 millions d'euros au taux actuel), contre un bénéfice de 836,5 milliards de roubles sur la même période en 2019.