Le géant gazier russe Gazprom a annoncé jeudi son entrée sur le marché britannique de la distribution de gaz avec l'acquisition d'actifs du groupe britannique Pennine Natural Gas Limited (PNG).

Cette transaction, dont le prix n'a pas été dévoilé, devrait apporter 600 nouveaux clients industriels à la filiale du groupe russe Gazprom Marketing and Trading, implantée en Grande-Bretagne, précise Gazprom dans un communiqué.

La société PNG n'est pas un leader du secteur, avec un bénéfice avant impôts de 1,7 million de livres (2,5 millions d'euros), selon des données fournies par Gazprom, mais permet au groupe russe de mettre le pied en Grande-Bretagne.

Inquiétudes britanniques

La possibilité que le monopole d'Etat russe rachète le premier fournisseur de gaz au Royaume-Uni, Centrica, a fait des vagues récemment, Gazprom menaçant de réorienter ses exportations vers d'autres marchés que l'Europe en cas de veto britannique à l'opération.

Le monopole russe a annoncé dans le même communiqué, jeudi encore, un second accord, passé avec la compagnie Natural Gas Shipping Services Limited, pour l'assister dans ses livraisons de gaz directement aux consommateurs britanniques.

Gazprom avait annoncé lundi s'apprêter à vendre du gaz norvégien en Grande-Bretagne dès 2007, en même temps qu'un premier contrat de vente de gaz au Danemark.

© La Libre Belgique 2006