GDF Suez : bénéfice dopé par les prix

Entreprises & Start-up

AvC (avec AFP et Reuters)

Publié le

GDF Suez : bénéfice dopé par les prix
© AP

La hausse du prix du gaz et de l'électricité a de quoi réjouir les actionnaires de GDF Suez. Elle explique en grande partie des résultats semestriels supérieurs aux attentes qui ont permis, ainsi qu'une politique de dividende généreuse, à l'action d'évoluer à la hausse (+ 1,52 pc à 40 €) dans un marché baissier.

Le bénéfice net du groupe fusionné en juillet dernier atteint 3,4 milliards d'euros au 30 juin, en hausse de 14 pc alors que le chiffre d'affaire progresse de 17 pc à 43,1 milliards. Le résultat d'exploitation (Ebitda) atteint 8,1 milliards (+20 pc) dont Electrabel (Belgique + Europe) représente 1,5 milliard.

Le résultat net "bénéficie notamment de l'augmentation des ventes d'énergie en Europe et à l'international dans un environnement de prix de marché élevés et grâce à un parc de production équilibré et en développement", explique le groupe dans un communiqué. Communiqué qui relève également la progression de l'activité "Exploration et Production" qui est "tirée par la progression des prix des hydrocarbures et la mise en production de nouveaux champs."

Il souligne aussi les bonnes performances dans le gaz naturel liquéfié ainsi que celles de Tractebel Energia (Brésil) et de Distrigaz (qui ne contribuera plus au bénéfice une fois que la vente de la part de Suez à ENI sera actée). Distrigaz avait annoncé jeudi un résultat net de 123,8 millions (-16 pc). Fluxys (transport de gaz et terminal de Zeebrugge) affiche un bénéfice de 56,6 millions (+ 33 pc).

Distribution exceptionnelle

Le tandem Mestrallet-Cirelli a confirmé ses ambitions pour l'avenir. "Depuis sa naissance en Bourse le 22 juillet, GDF Suez a lancé cinq investissements majeurs", a souligné le PDG Gérard Mestrallet lors de la conférence de presse, notamment deux contrats de construction et d'exploitation d'usines de production d'électricité et de dessalement d'eau de mer au Moyen-Orient.

Malgré une légère "avance" dans son timing, GDF Suez a confirmé, sans les relever, ses objectifs d'investir 30 milliards d'euros sur 2008-2010. Il entend toujours dégager une croissance de son Ebitda en 2008 "supérieure à 10 pc", et un "Ebitda cible de 17 milliards d'euros à horizon 2010". GDF Suez vise en outre un programme d'économies d'un milliard d'euros par an à l'horizon 2013.

Le groupe a confirmé le versement d'un acompte sur dividende 2008 de 0,80 € par action (prévu le 27 novembre) et indiqué son intention de procéder l'an prochain, en même temps que la mise en paiement du solde du dividende 2008, à une distribution exceptionnelle de 0,80 € par action.

Il réalisera également un programme de rachat d'actions de 1 milliard d'euros supplémentaire d'ici la fin de l'année 2008.

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous