La firme britannique Barclays était également sur les rangs, selon le quotidien américain des affaires.

Goldman Sachs et GM Card se sont mises d'accord sur le prix de rachat et devraient finaliser l'opération dans les semaines à venir, selon le WSJ.

"Goldman Sachs, nouveau venu dans le domaine des cartes de crédit, a remporté l'enchère sur Barclays", ont déclaré des sources proches du dossier, ce qui permettra à la société de Wall Street de récupérer plus d'un million de titulaires de cartes GM et leurs dépenses annuelles d'environ 8,5 milliards de dollars, indique le journal.

Goldman Sachs, qui est en train d'étoffer sa division de banque de détail, n'est pas tout à fait novice dans le secteur puisqu'elle avait noué un partenariat avec Apple pour lancer une carte bancaire.

L'établissement compte attirer 300.000 nouveaux clients individuels dans la gestion de patrimoine et va proposer à partir de 2021 la possibilité d'ouvrir un compte courant.

Cette opération intervient à un moment compliqué, note le WSJ, puisque les banques ont dû reporter les paiements de millions de titulaires de cartes de crédit confrontés à des difficultés financières liées à la pandémie de coronavirus. Elles ont mis de côté des milliards de dollars pour couvrir les pertes potentielles si leurs clients n'honoraient pas leurs échéances de remboursements.