Bien qu'ils aient posé un ultimatum à la direction, les syndicats tablaient sur l'ouverture normale des magasins samedi. Ils n'ont pas appelé à ces actions car ils ont prévu de s'asseoir à la table des négociations avec la direction jeudi. Les magasins de Deurne et Machelen sont fermés "à notre grande surprise", a déclaré le CEO Vincent Nolf. "Il y a un dialogue", ajoute M. Nolf, selon qui il s'agirait d'actions "sur initiative individuelle". La direction considère également ces actions plus comme un "problème local" que comme une réaction aux plans d'épargne. 

La direction de Makro a annoncé la semaine dernière qu'elle ne prolongerait pas 100 à 200 contrats temporaires dans le courant de l'année prochaine et qu'elle envisageait toute une série de modifications dans ses six magasins (Deurne, Eke, Machelen, Leeuw-Saint-Pierre, Alleur et Lodelinsart). Il est notamment question de mettre en place des caisses où le client paiera lui-même et de simplifier la structure organisationnelle interne. Les syndicats ont ajouté qu'ils n'étaient pas défavorables au plan, mais qu'ils veulent pouvoir le négocier. 

Depuis l'annonce, des mouvements de grève ont été lancés dans plusieurs magasins.