C'est une demi-surprise : après avoir mutltiplié les annonces ces derniers jours, Brussels Airlines a finalement décidé d'annuler tous ses vols le 13 février prochain, jour de grève nationale.

"Sur base des informations supplémentaires reçues récemment concernant l’ampleur probable de la grève nationale du 13 février, Brussels Airlines considère actuellement que les opérations à l’aéroport de Bruxelles seront probablement impactées sévèrement suite aux actions de grève de différentes parties prenantes de l'aéroport", explique la compagnie dans un communiqué. Brussels Airlines a décidé de supprimer les 72 vols restants qui étaient planifiés à l'origine ce même jour, et supprime ainsi son programme entier de 222 vols. Les itinéraires de voyage de plus de 16000 passagers sont impactés.

Brussels Airlines propose à ses clients d’adapter leurs itinéraires de voyage à l’avance afin de minimiser au maximum le niveau de perturbation et d’inconfort généré par la grève nationale.

Les passagers des vols supprimés n'ont pas droit à une indemnité

Les clients des vols qui étaient prévus le 13 février mais ont été supprimés par Brussels Airlines en raison de la grève nationale de mercredi prochain, n'ont pas droit à une indemnité supplémentaire car il est question de force majeure, souligne Test-Achats. Brussels Airlines a annoncé vendredi la suppression de son programme entier de 222 vols initialement prévus le 13 février. Les itinéraires de voyage de plus de 16.000 passagers sont touchés. Les passagers dont le vol a été annulé et qui ne souhaitent plus voyager le 13 février peuvent se faire rembourser intégralement leur billet. Pour les changements de réservation, les clients sont invités à contacter la compagnie aérienne ou leur agence de voyage.

Il est admis que Brussels Airlines invoque un cas de force majeure car la grève touchera du personnel d'autres entreprises actives à l'aéroport et le personnel de Skeyes, la société en charge du contrôle de l'espace aérien belge.