Entreprises & Start-up

"Il ne devrait pas y avoir de grosses perturbations", a-t-il indiqué. "Aucun problème ne nous a été signalé. Après une grève, il n'est pas évident de redémarrer, mais apparemment, nous y sommes parvenus. C'est très positif", explique le porte-parole.

Le rail belge a été paralysé de mercredi soir à jeudi soir, en raison d'une grève de 24 heures. Le mouvement de grève à la SNCB s'est arrêté jeudi à 22h00 après 24 heures de grève. "Jeudi soir, les trains ne roulaient pas encore comme prévu.", a expliqué Jochem Goovaerts de la SNCB.

La grève a été suivie jeudi dans tout le pays. Chaque jour, 4.000 trains circulent sur le réseau et à peine une cinquantaine de trains ont roulé jeudi. Il s'agissait principalement de trains locaux en Flandre occidentale.

"La majeure partie des usagers ont été bien informés au sujet de la grève", poursuit M. Goovaerts. "Seuls des touristes étrangers ont été surpris par la grève".