Dévoilé ce midi à Gand, le palmarès du guide Michelin 2020 ne réserve pas de grande surprise. On note juste un nouveau deux étoiles, le Cuchara de Jan Tournier à Lommel. Tandis qu'à Bruxelles, Alexandre Dionisio perd sa seconde étoile à La Villa in the Sky.

Comme chaque année, tout le gratin de la gastronomie belge était réuni hier midi, au salon Horeca Expo à Gand, pour la remise des bulletins du guide Michelin, qui dévoilait son édition 2020 pour la Belgique et le Luxembourg. Ces derniers jours, comme toujours, beaucoup de bruits avaient circulé, notamment sur une éventuelle troisième étoile attribuée à Sang-hoon Degeimbre à L’Air du temps à Liernu, à Christophe Hardiquest chez Bon Bon à Bruxelles ou à Viki Geunes au ‘t Zilte à Anvers. Il n’en est rien. Le patron incontesté en Belgique reste Peter Goossens, qui fête donc en solitaire (depuis les fermetures du Hertog Jan de Gert de Mangeleer et du Karmeliet de Geert Van Hecke) ses quinze années d’affilée à trois étoiles au génial Hof Van Cleve à Kruishoutem.

Un nouveau deux-étoiles flamand

Comme lors de la présentation du GaultMillau il y a 15 jours, le principal enseignement de ce guide rouge 2020, c’est le calme plat qui semble régner sur la scène gastronomique belge… La moisson du Michelin est en effet bien maigre, avec seulement huit adresses récompensées, situées essentiellement en Flandre. Avec notamment un nouveau deux étoiles, le Cuchara à Lommel. “C’est avec brio que Jan Tournier réussit dans sa cuisine un véritable retour à l’essentiel. Sa créativité et sa maîtrise technique se traduisent aujourd’hui au travers de créations impressionnantes. En concentrant quelques ingrédients, il parvient à créer de véritables explosions gustatives”, commente avec enthousiasme le directeur de la sélection du Michelin Belgique Werner Loens.

Si, l’année dernière, le Michelin avait sillonné la partie francophone du pays pour faire émerger deux restaurants doublement étoilés (La Paix à Bruxelles et La Table de Maxime à Paliseul), c’est cette fois en Flandre que cela bouge un peu. Le guide salue en effet toute une nouvelle génération de cuisiniers. On attendait évidemment Willem Hiele, le jeune chef basé à Coxyde dont tout le monde parle à l’international, il est finalement rentré bredouille. L’Islandais Vihjalmur Sigurdarson gagne par contre un premier macaron, après avoir déménagé son Souvenir de Ypres à Gand.

Les autres jeunes chefs flamands récompensés sont Ruige Vermeire du L.E.S.S. à Bruges, Niels Brandt de EssenCiel à Louvain, Sebastien Wygaerts du Ogst à Hasselt et Glenn Verhasselt du Sir Kwinten à Lennik.

© IPM Graphics

Un deux-étoiles de moins à Bruxelles

En Wallonie comme à Bruxelles, il ne se passe par contre pas grand-chose. Dans la capitale, on note un seul nouvel étoilé, plutôt attendu. Second pendant dix ans de David Martin à La Paix, Kevin Lejeune a repris avec succès La Canne en ville à Ixelles où, comme son mentor, il pratique une cuisine “contemporaine et gourmande”. Cette première étoile paraît logique tant le jeune chef fait preuve d’une belle maîtrise dans des assiettes savoureuses et efficaces.

Autre bruit de couloir confirmé : la perte d’un macaron pour Alexandre Dionisio à La Villa in the Sky, un jugement sévère que l’on partage malheureusement vis-à-vis de l’ancien candidat de “Top Chef”, installé à 120 mètres de hauteur au sommet de l’IT Tower, sur l’avenue Louise.

Côté wallon, aucun changement en termes de chiffres, avec toujours cinq tables doublement étoilées et 31 restos étoilés. On compte en effet un seul promu : Le Gastronome, restaurant mythique de Paliseul repris il y a 11 mois seulement par un jeune duo : Jean Vrijdaghs et Sébastien Hankard, 24 et 26 ans. Lesquels décrochent au passage le “Prix Michelin” qui récompense les meilleurs jeunes chefs. Tandis qu’en province de Liège, déception pour François Piscitello, qui perd son étoile pour sa cuisine italienne revisitée à La Villa des Bégards à Embourg.

Revisionnez la cérémonie

Guide Michelin Bélux 2020: 926 restaurants et 150 hôtels recensés en Belgique et au Luxembourg, dont 139 restaurants étoilés (avec 8 nouveaux promus) et 154 Bibs gourmands (menu 3 serv. à 39€ maximum) en Belgique (dont 18 nouveaux) et 14 au Luxembourg (dont 2 nouveaux). En vente au prix de 23,95€ en Belgique et 23,27€ au Luxembourg.