La firme américaine Harley-Davidson a ouvert samedi sa toute première concession en Chine avec l'espoir de séduire les bikers du marché le plus convoité au monde. «Le développement de la Chine et le potentiel de ce marché à long terme ont été les facteurs décisifs», a expliqué la société mythique de Milwaukee (Wisconsin) dans un communiqué.

«Harley-Davidson a franchi une première étape dans le processus d'adoption de son style par les passionnés de motos». La concession de Pékin proposera à la clientèle chinoise plusieurs modèles de la marque, ainsi que des pièces détachées, des accessoires, des produits dérivés et des objets collectors.

Harley-Davidson offre également un service après-vente, des stages de conduite et des «rides» organisés. La direction de Harley-Davidson table sur une entrée graduelle sur le marché chinois, en raison notamment des restrictions imposées aux motos dans la plupart des grandes villes et des routes du pays. Autre frein à un développement accéléré: le prix des modèles, qui peut dépasser 16 600 euros. Le revenu moyen d'un habitant de Pékin avoisine les 1 850 euros par an. «Le pouvoir d'achat des consommateurs chinois continue de croître. La stratégie de Harley-Davidson reste par conséquent de s'employer à repousser les limites», indique la firme.

© La Libre Belgique 2006