Le service de médiation pour le secteur postal a reçu en 2009 11 546 demandes d’intervention pour l’ensemble du secteur et non pour bpost (anciennement La Poste) uniquement comme indiqué mardi dans la presse, a précisé mercredi la médiatrice néerlandophone Truus Lostrie. Si le service de médiation pour le secteur postal a enregistré une baisse de 4,64 % des demandes d’intervention en 2009, par rapport à l’année précédente, le nombre de dossiers de plaintes à traiter a été quasi identique (9 784 en 2009 contre 9 788 en 2008). En outre, le nombre de dossiers recevables traités en 2009 (5 743) "est largement supérieur" à celui de l’année précédente (4 217), selon le rapport annuel du service de médiation. La toute grande majorité des plaintes, soit près de 96 %, concernent bpost. Mais des plaintes concernent également d’autres sociétés. Le rapport épingle TNT "qui a supprimé son service à la clientèle en Belgique et renvoie les plaignants vers son siège aux Pays-Bas, ce qui constitue un obstacle supplémentaire dans un parcours déjà difficile". Au surplus, ces services situés à l’étranger "ignorent les règles en vigueur en Belgique et particulièrement l’existence du Service de médiation ainsi que ses attributions". (Belga)