Le géant américain de l'informatique a clôturé son deuxième trimestre, fin avril, sur un bénéfice de 1,7 milliard de dollars (1,25 milliard d'euros) et sur un chiffre d'affaires de 27,4 milliards de dollars, en recul de 3 pc.

Ces résultats sont en ligne avec les attentes des analystes. On ignore pour l'instant quels départements seront touchés par les suppressions d'emplois annoncées.