Le géant suédois du meuble Ikea s’est excusé lundi soir d’avoir effacé les femmes de son catalogue en Arabie saoudite et a annoncé qu’il allait revoir ses routines et ses procédures de travail "pour s’assurer que cela ne se reproduise plus". L’édition suédoise du quotidien gratuit Metro a publié lundi matin des photos du catalogue saoudien, le même que dans les autres pays à un détail près: la remarquable absence des femmes (voir LLB du 2/10). "Ce n’est pas notre franchisé saoudien qui a réclamé que les photos évoquées soient retouchées. L’erreur s’est produite pendant le processus de travail avant la présentation du projet de catalogue Ikea. Nous prenons l’entière responsabilité pour les erreurs commises", relève le communiqué. Ikea a trois magasins en Arabie saoudite, et dit avoir connu une croissance annuelle "à deux chiffres" ces cinq dernières années. Quant au catalogue, il est distribué dans plus de 40 pays.(Belga)