Ikea va lancer l'année prochaine une plateforme d'e-commerce qui permettra aux clients de la chaîne d'ameublement suédoise de commander des articles en ligne et de se les faire livrer à domicile. Actuellement, une plateforme en ligne est testée au Royaume-Uni. 

La Belgique sera le deuxième pays à la mettre en œuvre, a indiqué la CEO d'Ikea Belgique, Catherine Bendayan, jeudi au cours d'un dîner-débat organisé par Trends. Actuellement, Ikea teste déjà un système ("click & collect") dans son magasin d'Anderlecht, qui permet aux clients de commander un produit en ligne avant de venir le chercher en magasin. Mais il ne s'agit pas encore d'une expérience complète d'e-commerce.

"Nous devons mettre en place graduellement l'e-commerce. Cela exige beaucoup au niveau de notre organisation, notamment sur le plan logistique", souligne-t-on chez Ikea.

C'est donc en 2017 que les clients belges pourront acheter des produits Ikea directement en ligne avant de venir les chercher en magasin ou de se les faire livrer. Pour ce faire, Ikea aura recours à la même plateforme actuellement testée au Royaume-Uni. Une centaine de travailleurs en Belgique seront affectés au commerce en ligne, répartis dans les magasins, le centre d'appel et le service commercial.

Ikea Belgique a enregistré un chiffre d'affaires de 836 millions d'euros et vise la barre du milliard et demi d'euros d'ici 2025. La croissance d'Ikea se fera également sentir au niveau du personnel qui devrait passer de quelque 3.800 collaborateurs actuellement à 5.200 d'ici 2025. "Mais en tenant compte des départs, nous attentons 3.500 engagements les prochaines années. C'est notre plus grand défi", estime Catherine Bendayan.