Dans la ligne de mire des écologistes: les bains nordiques que le groupe suédois compte installer sur les quais de Seine du 1er au 3 mars. 

Le premier magasin Ikea ouvrira bientôt ses portes à Paris. Pour l'occasion, la marque suédoise a voulu marquer le coup de façon originale. Du 1er au 3 mars seront donc installés le long des quais de Senne des bains nordiques chauffés auxquels auront accès une série de privilégiés tirés au sort par l'enseigne.  



Mais l'idée n'a pas plu à tout le monde. En effet, le Groupe écologiste de Paris s'y est formellement opposé. Dans un communiqué, les écologistes expliquent ainsi ne pas comprendre que le groupe suédois puisse envisager une telle installation en plein pic de pollution, la qualifiant d'" aberration écologique". Selon ces derniers, ces bains sont " une opération de communication à l'image d'une marque peu regardante sur l'écologie". 

Mais outre l'aspect environnemental, le communiqué souligne l'appropriation de l'espace public parisien à des fins publicitaires. " L'enseigne suédoise s'offre une belle opération de communication au détriment des Parisien(ne)s, peut-on lire dans le texte des écologistes. L'espace public parisien n'est pas à louer, il appartient à tous/toutes les Parisien(ne)s et pas aux quelques chanceux/chanceuses tiré(e)s au sort". 



Ikea a réagi à la polémique dans les colonnes de 20 Minutes. L'enseigne a expliqué que l'événement était " conforme à la charte de la Mairie de Paris pour les événements éco-responsables" et a précisé qu'elle ferait usage d'ampoules basse-consommation ainsi que de l'eau usée parisienne (traitée bien évidemment).